Publié le Laisser un commentaire

La calligraphie onciale

Calligraphie-onciale

Publié le 04/01/2021 par Liloographie

La calligraphie onciale

Calligraphie-onciale

La calligraphie onciale est un style d’écriture élégante, simple et claire qui date des derniers siècles de l’Empire Romain. A cette époque, elle était utilisée principalement par les moines copistes. L’instrument privilégié pour son tracé est le calame. C’est une calligraphie au tracé simple et régulier, idéale pour commencer un apprentissage de la calligraphie.

L’écriture des Premiers Chrétiens

Directement inspirée de la Capitale et de la Cursive Romaine, l’écriture onciale a vu le jour au cours des derniers siècles de l’Empire Romain. A l’époque, elle se développe dans les monastères romains car son alphabet uniquement composé de majuscules était privilégié par les moines copistes de l’Antiquité. La calligraphie onciale devient d’ailleurs l’écriture officielle des textes liturgiques dès le IVème siècle de notre ère.

Calligraphie Onciale: alphabet et chiffres
Calligraphie Onciale: alphabet et chiffres

Il faut savoir qu’en l’an 313, l’empereur Constantin Ier adopte le christianisme comme religion officielle de l’Empire. Dès lors, tous les écrits religieux, civils, politiques et historiques sont rédigés avec l’alphabet oncial. Elle est ainsi utilisée jusqu’au Xème siècle et subsiste dans certaines œuvres carolingiennes notamment pour la composition des titres.

Les caractéristiques de la calligraphie onciale

Cette écriture majestueuse et harmonieuse se compose uniquement de majuscules et offre ainsi une grande clarté et lisibilité aux manuscrits. Son instrument de prédilection est le calame, mais un tracé à la plume peut également offrir une plus grande finesse dans les traits. Il faut noter que l’onciale est souvent composée sans espace entre les mots. On utilise alors une lettrine de taille ou de couleur différente pour marquer le début d’un paragraphe ou d’une phrase.

Les conseils de Liloographie

La principale difficulté dans la pratique de la calligraphie onciale repose sur la maîtrise de l’espacement entre lettres droites et rondes. Ainsi, lors des premiers essais, il faut s’entraîner d’abord à tracer les lettres à lignes verticales telles que le “i”. Ensuite alterner des “i” et “o” avant de s’entraîner sur les autres lettres.

Prochainement: téléchargez vos feuilles d’entraînement à imprimer


Source: Initiation à la calligraphie latine, Editions Fleurus – Le Guide complet de Calligraphie, Editions Eyrolles


Publié le Laisser un commentaire

Histoire de la Calligraphie latine

Calligraphie Onciale primitive - Source Wikipédia

Publié le 02/01/2021 par Liloographie

L’histoire de la calligraphie latine

Calligraphie Onciale primitive - Source Wikipédia
Calligraphie Onciale primitive – Source Wikipédia

L’invention de l’écriture

Avant de parler de la calligraphie latine, intéressons-nous tout d’abord aux origines de l’écriture. C’est vers le 4ème millénaire avant notre ère que les premières formes d’écritures sont apparues en Mésopotamie, sans doute par besoin pragmatique. Besoin d’une méthode fiable d’enregistrement de données commerciales, de messages à diffuser, d’ordres ou de lois à communiquer… Dans l’Egypte antique, par exemple l’écriture a permis l’élaboration de calendriers, la consignation d’événements historiques, la diffusion de connaissances et aussi la formation d’un système juridique. Dans l’histoire des civilisations, l’élaboration des système d’écriture marque le début d’une évolution radicale dans le langage et le psychisme, car elle permet en quelque sorte d’avoir une extension de mémoire. On peut donc dire que l’Ecriture distingue la Préhistoire de l’Histoire. Rien que ça!

Prenons l’exemple de L’Epopée de Gilgamesh qui est un récit mythique daté d’environ 2600 avant J.C. Il marque un tournant dans l’usage de l’écriture en proposant un contenu littéraire. Ainsi, des tablettes d’argile datant d’environ 2000 ans avant J.C. témoignent de contenus administratifs, juridiques, religieux, scientifique ainsi que des textes littéraires.

Les différents types d’écritures

L’étude des systèmes d’écriture ou étymographie classe les écritures en 3 types: logographique (pictogrammes, idéogrammes), syllabique ou alphabétique (comme l’alphabet latin ou le grec). D’après des études historiques, la plus ancienne langue écrite est le Sumérien, dont les signes sont cunéiformes. Encore une fois, c’est principalement pour des raisons comptables liées au commerce que la plupart des écritures ont vu le jour.

Les origines de l’alphabet latin

Il faut remonter au 1er millénaire avant J.C. pour voir apparaître les premiers signes de l’alphabet latin ou romain tel que nous le connaissons tous aujourd’hui. Voici ci-dessous des exemples de Phénicien (10ème siècle avant J.C.), Grec (8ème siècle avant J.C.) et Etrusque (7ème siècle avant J.C.)

exemple-Phénicien
Le Phénicien est un peu bancal!
exemple-Grec
Le Grec est déjà plus familier!
exemple-Etrusque
L’Etrusque est tout en arrondi!

Et puis ce sont les Romains qui posent les bases de l’alphabet latin vers le 6ème siècle avant notre ère. C’est aussi à partir de cette époque que se développent plusieurs styles d’écritures, aussi appelées calligraphies. Voici quelques exemples de variantes de l’époque antique:

exemple Capitale-Romaine
Capitale Romaine classique
exemple-Quadrata
Quadrata gravée dans la pierre
exemple-Rustica
Rustica peinte sur les murs
exemple-cursive-romaine
Cursive romaine

La calligraphie latine à travers le temps

Découvrez les différentes évolutions de la calligraphie au fil des époques. (Cliquez sur les calligraphies pour en savoir plus)

Calligraphie-onciale
Calligraphie Onciale

Calligraphie Irlandaise (prochainement)

Calligraphie Lombarde (prochainement)

Calligraphie Gothique (prochainement)

Calligraphie-chancelière
Calligraphie Chancelière

Calligraphie Anglaise (prochainement)