La calligraphie Chancelière – élégante et fluide

La calligraphie Chancelière – élégante et fluide

Calligraphie Chancelière – Source Wikipédia

Les caractéristiques de la Chancelière

C’est une calligraphie fluide et simple, destinée à être fonctionnelle. Elle est conçue pour écrire rapidement et pour être facilement lisible.

L’extrait représenté ci-dessus correspond à une version italienne du XVIème siècle.

La hauteur du corps est déterminée par la largeur de la plume. Il faut compter 5 becs de plume pour le corps principal, 4 becs de plus pour les ascendantes et 3 pour les descendantes. L’angle de la plume est de 45° et l’écriture légèrement penchée à environ 8°.

La pratique de la calligraphie chancelière demande une certaine maîtrise de la pression de la plume pour obtenir un trait “vivant”.

L’abécédaire de chancelière présenté ici à droite est la version stylisée moderne créée et utilisée sur Liloographie

Les origines de la calligraphie Chancelière

Apparue dès le XVème siècle dans les cercles intellectuels italiens, la calligraphie Chancelière ou cancellaresca a des formes rondes et épurées. Alors qu’à la même époque, le livre imprimé change les habitudes d’édition, cette écriture élégante est au départ réservée à l’usage exclusif de la chancellerie pontificale

Ses traits d’une grande finesse ornent de magnifiques ouvrages humanistiques qui se diffusèrent dans toute l’Europe au XVIème siècle. La chancelière sera utilisée et diffusée pendant près de 3 siècles.

Calligraphie Chancelière – Lettrines, minuscules et chiffres

Source: La Calligraphie, Editions Eyrolles


Calligraphie chancelière sur la boutique

RETOURNER A L’ACCUEIL