Passion Calligraphie

Passion Calligraphie

Liloographie est passionnée de calligraphie depuis plus de 20 ans et vous invite à découvrir l’histoire de cet art à travers des articles documentés.

L’histoire de la calligraphie latine à travers les siècles

L’histoire de l’écriture latine est tout aussi passionnante que sa pratique, évoluant et se transformant selon les époques, les lieux et les usages. Depuis les plus anciennes traces d’écritures latines datant du 6ème siècle avant J.C. permettant de faire l’inventaire des biens jusqu’aux formes modernes décoratives, je vous invite à découvrir 3000 ans d’histoire d’une pratique culturelle.

Les origines

L’alphabet latin a pour ancêtres les alphabets phéniciens (10ème siècle avant J.C.) , grecs (8ème siècle avant J.C.) et étrusques (7ème siècle avant J.C.).

Les premiers signes de l’alphabet latin apparaissent vers le 6ème siècle avant J.C. à Rome et prennent de multiples formes durant l’Empire Romain. Ainsi, au 1er siècle avant J.C., on trouve la Capitale Romaine classique et la Quadrata gravée dans la pierre, la Rustica peinte sur les murs et une écriture plus commune dite Cursive. Ces sont les origines de la calligraphie latine.

Les principales évolutions

Au cours de l’histoire, l’écriture a pris des dizaines de formes différentes sous l’influence des hommes et de leurs langages. Cette pratique culturelle qui reflète les civilisations dont elle est issue a d’abord eut comme support l’argile, la pierre ou le papyrus dans le bassin méditerranéen. On peut ainsi distinguer 3 catégories de calligraphie: institutionnelle, littéraire et épistolaire. Même si aujourd’hui la typographie a pris le relais à tous les niveaux et cela depuis Gutenberg, la calligraphie reste la trace d’un geste instantané et maîtrisé.

Découvrez ci-dessous le détail des principales évolutions de la calligraphie latine: (en cours de rédaction)


Sources: Initiation à la calligraphie latine, Editions Fleurus