Publié le Laisser un commentaire

La calligraphie onciale

La calligraphie onciale est un style d’écriture élégante, simple et claire qui date des derniers siècles de l’Empire Romain. A l’époque, elle était utilisée principalement par les moines copistes. L’instrument privilégié pour son tracé est le calame. C’est une calligraphie au tracé simple et régulier, idéale pour commencer un apprentissage.

L’écriture des Premiers Chrétiens

Les origines de la calligraphie onciale

Directement inspirée de la Capitale et de la Cursive Romaine, l’écriture onciale a vu le jour au cours des derniers siècles de l’Empire Romain. A l’époque, elle se développe dans les monastères romains car son alphabet uniquement composé de majuscules était privilégié par les moines copistes de l’Antiquité. La calligraphie onciale devient d’ailleurs l’écriture officielle des textes liturgiques dès le IVème siècle.

Il faut savoir qu’en l’an 313, l’empereur Constantin Ier adopte le christianisme comme religion officielle de l’Empire. Dès lors, tous les écrits religieux, civils, politiques et historiques sont rédigés avec l’alphabet oncial.

Elle est ainsi utilisée jusqu’au Xème siècle et subsiste dans certaines œuvres carolingiennes notamment pour la composition des titres.

Les caractéristiques de la calligraphie onciale

Cette écriture majestueuse et harmonieuse se compose uniquement de majuscules et offrait ainsi une grande clarté aux manuscrits. Son instrument de prédilection est le calame, mais un tracé à la plume peut également offrir une plus grande finesse dans les traits.

Alphabet calligraphie onciale
Exemple d’alphabet et chiffres en calligraphie onciale

Il faut aussi noter que l’onciale est souvent composée sans espace entre les mots. On utilise alors une lettrine de taille ou de couleur différente pour marquer le début d’un paragraphe ou d’une phrase.

Comment pratiquer la calligraphie onciale

Pour commencer à pratiquer la calligraphie onciale, on te conseille de commencer avec un feutre à pointe carrée 3/4mm sur les feuilles de practice à imprimer. Et dès que tu te sentiras plus à l’aise tu pourra alors calligraphier avec un calame avec de l’encre.

Mais c’est quoi un calame au fait?

Pas de panique! Si tu cherches une boutique pour t’équiper on te recommande de faire tes achats sur lecalligaphe.com. On t’a même fait une petite sélection pour gagner du temps. Et attention ceci n’est pas de la publicité mais une vraie recommandation pour une boutique sérieuse qu’on adore (et qui de plus est une entreprise française!).

Feutres à pointe carrée (à partir de 3,30€ l’unité)
Calame en bambou 3/4mm (à partir de 2,75€)
Calame en bambou pour gaucher (à partir de 2,75€)

Nos conseils pour bien pratiquer la calligraphie onciale

Conseil n°1: comment bien tenir son calame / son feutre / sa plume?

Et oui c’est la première chose importante pour la pratique de la calligraphie en général: comment bien tenir son instrument? Bon, évidemment on te recommande de le tenir à la main mais si tu veux tu peux essayer avec tes pieds ou ta bouche on ne te jugera pas promis! Bref, il faut tenir le calame comme un stylo MAIS assez haut, pas trop prêt de la pointe.

Conseil n°2: comment faire des traits réguliers pour que ça fasse une jolie écriture…

… au lieu de gros pâtés tout de traviole? Alors là plusieurs choses: la première c’est de ne pas appuyer sur la pointe comme un grosse bourrine ou un gros bourrin quand tu écris! Non seulement tu abîmes plus vite tes instruments mais en plus tu risques aussi d’abîmer le papier sur lequel tu écris: ton geste doit donc être fluide et léger. Il y a aussi l’angle de l’écriture à respecter, c’est-à-dire que tu dois essayer de garder le même angle de ta plume; pour la calligraphie onciale par exemple il est à 20° ce qui est plutôt « plat ».

La seconde chose pour éviter les « pâtés » d’encre c’est le choix du papier. Certains types de papier « accrochent » ou « glissent » plus que d’autres et ceux qui accrochent vont retenir et faire baver l’encre plus que ceux qui glissent.

Et enfin la dernière chose c’est l’entraînement: plus on pratique et moins on va de traviole! CQFD =D

Conseil n°3: par quoi commencer pour s’entraîner?

La principale difficulté dans la pratique de la calligraphie onciale repose sur la maîtrise de l’espacement entre lettres droites et rondes. Ainsi, lors des premiers essais, il faut s’entraîner d’abord à tracer les lettres à lignes verticales telles que le « i ». Ensuite alterner des « i » et « o », avant de s’entraîner sur les autres lettres. Pour rappel, la calligraphie onciale traditionnelle s’écrivait sans espace entre les mots!

Feuilles de practice à imprimer

Niveau débutant

Pour commencer, entraîne-toi sur les lettres « faciles » qui se font en 2 ou 3 traits de plume

Practice n°1

Practice n°2

Practice n°3

Niveau intermédiaire

Si tu maitrises les 3 premières feuilles de practice, augmente un peu le level ( le « S » c’est le plus dur!)

Practice n°4

Practice n°5

Practice n°6


Sources: Initiation à la calligraphie latine, Editions Fleurus – Le Guide complet de la Calligraphie, Editions Eyrolles


Partage avec tes amis!
Laisser un commentaire